le magasin
Horaires Se rendre au magasin

Mêre de Kéfir

Le kéfir de fruit est le nom donné à une boisson fermentée, et aux grains qui servent à la produire. Il s’agit d’un agglomérat de bactéries et levures qui se nourrissent de sucre. On parle de boisson probiotique, et de boisson vivante. Cette préparation originaire du Caucase est connue et utilisée depuis l’Antiquité.

Votre magasin vous fournit gracieusement la mêre de Kéfir et la recette…

Les effets du Kéfir sur le système digestif sont généralement très appréciés. On lui prête également des vertus drainantes et détoxifiantes.

Le respect de la recette de base permet d’assurer aux grains une pleine santé. L’usage d’une trop grande quantité de sucre ou de citron peut mettre en péril l’équilibre entre les bactéries et les levures. L’usage de miel à la place du sucre ne convient pas car il est anti-bactérien… Le sucre peut être blanc, blond, complet, de coco, de préférence en poudre.

De temps en temps, on peut placer les grains de kéfir dans un verre de limonade pour les revitaliser.

Reproduction des grains :

Les grains se multiplient au fur et à mesure des préparations, jusqu’à doubler au cours d’une seule fermentation. Ces nouveaux grains possèdent les mêmes propriétés que les grains de départ, et ils peuvent être donnés à des proches, ou incorporés dans des préparations (cosmétiques maison, notamment contre les problèmes de peau comme l’eczéma).

Précautions de consommation :

Chaque individu est différent, et réagis différemment au kéfir.  Pour certains, l’effet bénéfique sera immédiat, pour d’autres, un temps d’adaptation sera nécessaire (avec parfois des ajustements de temps de fermentation). Il est préférable de commencer avec une consommation raisonnable : au maximum un verre de 20 cl les premiers jours, afin de permettre une transition bactérienne en douceur au niveau digestif. Progressivement, on pourra consommer une quantité plus importante si on le souhaite.

 

 

Recette de base du kéfir :

1L d’eau de préférence filtrée, 1 figue sèche, 2 rondelles de citron, 20 grs de sucre, 20 grs de grains de kéfir de fruit

Délayer le sucre dans l’eau, ajouter les autres ingrédients. Couvrir sans fermer hermétiquement, laisser reposer à température ambiante à l’abri de la lumière pendant au moins 24h, jusqu’à 48h. Un bon indicateur : la figue monte à la surface une fois la fermentation effectuée (ce qui n’empêche pas de la prolonger un peu). Filtrer, récupérer les grains. Le citron peut servir deux fois de suite à la préparation de kéfir. Le citron et la figue peuvent être consommés tels quels, congelés pour une confiture ultérieure, mis au compost…

Placer la boisson dans une bouteille fermée, elle est prête à consommer et se conserve 5 jours au frais.

Deuxième fermentation :

Une seconde fermentation (F2) est possible, immédiatement après la réalisation de la recette de base (F1). Cette opération garantit le pétillant de la boisson car la fermentation est anaérobie, c’est à dire sans oxygène, ce qui libère du gaz carbonique. La boisson filtrée issue de la première fermentation est placée dans une bouteille hermétiquement fermée, et on y ajoute une nouvelle source de sucre : du sirop de fruit, du jus de fruit, des morceaux de fruits séchés, en petite dose.

Par exemple, au choix, pour un litre de kéfir : 10 à 20 cl de jus de pomme, une demi-rondelle d’ananas séché, 5 à 10 cl de sirop de pêche, deux ou trois feuilles de menthe fraiche ou sèche, une datte entière, un ou deux abricots secs, une poignée de baies de goji, de petits morceaux de gingembre, ou encore 25 cl de nectar d’abricot. Pas tous les ingrédients en même temps ! Une petite quantité suffit, car si la quantité de sucre est trop importante, les gaz seront très importants et l’ouverture de la bouteille sera difficile.

La seconde fermentation peut durer 12h à 24h. Ce temps doit être pris en compte dans le temps total de fermentation qui détermine l’effet du kéfir sur la digestion.

Temps de fermentation et effet du kéfir :

Le kéfir de fruit aura, selon le temps de fermentation, des effets différents sur la digestion. À 24h de fermentation, l’effet est généralement laxatif. À 48h, il est neutre. Au bout de 72h, il est plutôt constipant. Ce temps de fermentation prend en compte la première fermentation (F1 ou recette de base) ET la deuxième fermentation (F2, sans les grains et hermétique).

Par exemple pour un effet neutre, on peut réaliser une première fermentation de 24h et une deuxième fermentation de 24h, ce qui donne une durée totale de fermentation de 48h. Il est également possible d’effectuer une seule fermentation de 48h avec la recette de base.

Quelques consignes à respecter :

Le kéfir n’apprécie pas d’être mis en contact avec du métal. Seul l’inox lui convient.

Entre deux fermentations, les grains se conservent parfaitement bien dans un pot hermétique, additionnés d’eau et d’une petite quantité de sucre. Il est recommandé de renouveler l’eau sucrée de temps en temps (une à deux fois par mois).