Cette période de l’année, dans la médecine traditionnelle chinoise correspond au mouvement Métal, à l’organe POUMON et à l’entraille GROS INTESTIN. Tous deux réalisent un lien entre l’intérieur et l’extérieur et sont facilement exposés aux agents pathogènes externes. De ce fait, ils sont les plus concernés par les maladies infectieuses courantes.

L’automne est donc le moment privilégié pour renforcer son immunité en travaillant sur ses 2 axes prioritaires avec les produits de la ruche :

  • des produits naturels à la fois végétaux et animaux transformés par les abeilles
  • des composants qui agissent en synergie pour améliorer notre santé.

La propolis pour les poumons

La saveur associée à cette saison est la saveur piquante qui disperse les toxines, chasse les facteurs pathogènes et protège des attaques de froid sur les poumons en les réchauffant. La propolis, de nature piquante, agit de façon prépondérante pour nourrir et protéger la sphère pulmonaire.

Sous forme liquide, elle a l’avantage d’offrir une double protection en créant une barrière protectrice au niveau de la gorge. Si la menace épidémique s’intensifie, il est conseillé de doubler la prise pour mieux faire face.

Le pollen pour le gros intestin

Pour nourrir l’énergie du gros intestin et optimiser l’immunité, conseillez le pollen de ciste. Riche en lactoferments, en caroténoïdes et en vitamine E, il va participer au maintien de l’intégrité de la muqueuse intestinale, voie d’entrée courante des virus et bactéries qui se trouve ainsi réduite ainsi qu’à l’équilibre du microbiote.

Le ventre, notre deuxième cerveau, communique constamment par le biais du nerf vague vers notre premier cerveau. C’est un écosystème qui influence tout notre équilibre psychique en contrôlant certaines hormones. 85% de la sérotonine – fameuse molécule du bonheur – est produite par nos intestins !

Toujours selon la médecine traditionnelle chinoise, c’est le sentiment de tristesse qui est associé à l’automne. En privilégiant des aliments lactofermentés, riche en antioxydants et en fibres comme le pollen de ciste , et en supprimant les aliments les plus inflammatoires (aliments ultra transformés, sucre, gluten , produits laitiers) nous protégeons aussi notre équilibre psychique.

Catégories : actualités